Amélie Nothomb affirme que tous les livres qu’elle écrit ne parlent que d’une chose :

le rapport à l’autre. Qui est à la fois l’essentiel de la vie et son principal problème. Entrer en communication avec l’autre est terriblement difficile, on n’a jamais fini d’explorer ça. D’autant que parmi ces autres, il y a soi-même. On est un autre pour soi, et non le moindre! J’habite avec un autre qui est mon ennemi intérieur, auquel je suis en butte depuis mes 12 ans. Il me répète que je suis un être nuisible, épouvantable, nul… Quand j’écris, je lui réponds. C’est le moment du duel, où il trouve un adversaire à sa mesure.

Tirée d’une entrevue publiée dans L’Actualité du 1er décembre 2011.

Catégorie:
Écrire c'est, Citations, La voie de l'écriture
Étiquettes :
, , , ,
%d blogueurs aiment cette page :