Blanche, mauve, jaune gaieté
Saison des lys, des mariées
Et papa mourant

Catégorie:
Poésie
Étiquettes :
, , ,

Joindre la conversation 3 commentaires

  1. Je pense à toi, sur cette route qui mène nulle part si ce n’est que vers toi-même. LA

    Envoyé de mon iPhone

    >

  2. […] aussi un désir de réaffirmer que je suis toujours vivante et capable de créer, malgré les épreuves de 2015, qui, de temps à autre, troublent encore mes nuits ou provoquent une montée de larmes dans […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :