Il semble que la majorité des gens ne terminent pas les livres commencés. http://www.slate.fr/story/115421/finir-livres

Quand aux livres numériques, leur lectorat n’est pas du tout celui qu’on avait prévu : ce ne sont pas les jeunes, mais les 50 ans et plus qui les adoptent. http://publishingperspectives.com/2016/03/michael-tamblyn-kobo-age-ereading-ebook-sales/#.VuiIwvnhBhE

La lecture est-elle un mode de vie? Je crois qu’écrire, c’est une façon d’être, d’habiter le monde. Mais en dirais-je autant de la lecture? Je trouve la question intriguante.

Catégorie:
Périphérie
Étiquettes :
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :