La comète, extrait d’un poème en cours de rédaction [2]

quelques poussières pour ta croûte
le souvenir d’une éblouissante queue
rien de plus ne te laisse
Halley

beauté de chasmes et cratères
sculptée par les impacts successifs
les vents galactiques
inconquise

Ci-dessus : la comète de Halley, photographiée par  le prof. Ellerman en  1910.

La comète, extrait d’un poème en cours de rédaction [1]

Halley dans ton ciel

tu m’aurais voulue lune pour éclairer ta nuit
mais vers le soleil la comète poursuit sa course
grande voyageuse sidérale
de ton horizon vite disparue

%d blogueurs aiment cette page :