L’absente

Pour souligner la Journée internationale des femmes, je vous offre un autre extrait de Visages d’Elle (si vous aimez, cliquez sur le lien pour vous procurer le recueil complet en version numérique ou papier). Ce poème brosse le portrait d’une jeune maman et de sa fille, croisées fréquemment dans la Côte-de-Sable à l’époque où j’y habitais.

sous un bonnet rose une paire d’yeux sages
avenue Mann la demoiselle trottine, trébuche
de la sloche jusqu’aux chevilles

trois pas devant sa maman
en pensée va sur une plage de sable blanc

*

 un autobus s’ébranle avenue Mann
l’air renfrogné, maman range son laissez-passer

langue pendue à ses oreilles
la fillette babille gaiement sur le siège
elle a tant à raconter
tout en causant se décoiffe
de son bonnet rose émerge
une abondante tignasse noire

la mère à son tour retire son couvre-chef
révélant une tignasse noire pareille
et une paire d’écouteurs
comme un carton pendu à la porte d’un hôtel

cause toujours 

Journée internationale des femmes

Pour souligner le centenaire de la Journée internationale des femmes, je vous offre ce poème, intitulé « L’ingénue », tiré de Visages d’Elle.

cinémascope
avec ou sans trucages
bonheur garanti dans l’heure et demie

cure-dents sur aiguilles
deux ballons de silicone
accouplement obligé
la fillette apprend la féminité
au prêche d’Hollywood

clair, net et précis
le sort du monde réglé
en moins de temps qu’il n’en faut pour la lessive
ou l’épicerie

la vie selon Fox, Disney et compagnie

%d blogueurs aiment cette page :